Les dangers extérieurs pour votre chien

06/08/2019

Les dangers extérieurs pour votre chien

Dans votre jardin ou en balade, votre animal est toujours soumis à des risques : maladies, parasites, intoxications…
Alors soyez vigilants et sachez repérer ces risques pour mieux les éviter !
 

Les maladies :

Elles sont surtout liées à des parasites et on ne le répètera jamais assez : traiter régulièrement son animal contre les parasites externes le protègera de nombreuses maladies.
On pense notamment aux tiques qui transmettent la piroplasmose connue aujourd’hui de beaucoup de propriétaires de chiens : abattement, fièvre, urines plus foncées...
Nous pouvons vous proposer de vacciner votre chien. N’hésitez pas à nous en parler.
Les tiques sont aussi responsables de la transmission de la maladie de Lyme aux chiens mais aussi aux hommes. Les symptômes sont difficiles à repérer car ils peuvent apparaître très longtemps après la morsure infectante et sont souvent intermittents.
N’hésitez pas à prendre rendez-vous dès que votre chien vous semble abattu, apathique (suite à des douleurs musculaires) et anorexique. Si ces symptômes sont présents dans de nombreuses maladies, une consultation précoce permet de mettre en place un traitement précoce quelle qu’en soit la cause. Là encore, la prévention contre les tiques est indispensable mais il existe aussi un vaccin !
La leptospirose est  une maladie  due à une bactérie présente notamment dans les eaux stagnantes. Il est donc indispensable d’empêcher votre chien de boire dans les flaques d’eau, mares ou autres. Toutefois, elle peut aussi passer par voie cutanée. Attention, car cette maladie est une zoonose c’est-à-dire que voter chien peut vous la transmettre directement.
On peut observer une gastro-entérite hémorragique, une atteinte rénale ou hépatique… La leptospirose fait partie des principales maladies pour lesquels on vaccine tous les ans.
 

Les intoxications :

Les principales intoxications sont dues à des produits insecticides, pesticides, raticides… Ne laissez donc pas de tels produits à disposition de votre  compagnon. Utilisez des produits non dangereux pour lui si vous voulez protéger votre jardin des indésirables.
Mais il existe d’autres causes aux intoxications : plantes et même animaux.
Concernant les plantes, ne laissez jamais votre chien ingérer des plantes reconnues comme toxiques (if, laurier rose, narcisse…) ou qui vous sont inconnues. Pour les animaux, on peut parler des crapauds dont la toxicité est variable en fonction des espèces mais aussi du contact avec le chien (simple contact ou ingestion). On observe alors des symptômes locaux et des troubles cardiaques graves.
Toutefois, l’intoxication la plus fréquente due à des animaux chez le chien est celle provoquée par les chenilles processionnaires. On les rencontre de mars à mai environ quand elles descendent des pins en file indienne pour aller s’enterrer. Là encore, contact ou ingestion sont dangereux.
On observe un œdème de la langue parfois même une nécrose, une hypersalivation et des difficultés respiratoires. Il arrive même que l’œsophage et l’estomac soient touchés. Quel que soit l’animal rencontré ou le produit ingéré, ces intoxications constituent une urgence ! Il faut réagir vite et se rendre rapidement à la clinique. Malheureusement, cela arrive souvent le week-end, sachez qu’il existe toujours un vétérinaire de garde qui pourra vous recevoir.
 

Piqûres et morsures :

Votre chien pourrait aussi rencontrer un serpent, une guêpeEn cas de piqûre d’hyménoptères, si votre chien n’est pas allergique, vous observerez un simple gonflement de la zone, s’il est allergique, les risques sont nombreux ! En effet, il peut présenter un œdème de Quincke suite à un choc allergique. Il faut donc réagir vite.
Si votre chien se fait mordre par un serpent, n’essayez pas de poser un garrot ou de retirer le venin mais posez de la glace (si possible) et consultez rapidement un vétérinaire le plus vite possible !
N’oublions pas les morsures de chiens… Une consultation est souvent nécessaire pour suturer quelquefois et éviter les surinfections bactériennes par la mise en place d’un traitement adapté.
 
Vous l’aurez compris, les risques sont nombreux quand votre chien est à l’extérieur et il faut souvent agir vite. S’il est possible d’en éviter certains par la prévention, il est difficile de prévoir une piqûre de guêpe ! Nous espérons que ces quelques informations vous auront permis de savoir repérer les premiers signes afin de consulter rapidement si nécessaire !